Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

We want Europe !

We want Europe !

Pour réenchanter le rêve européen


Que l'abstention soit !

Publié par Stéphane Faure sur 19 Mai 2014, 20:04pm

Que l'abstention soit !

Cela fait des mois que les grands médias et les instituts de sondage prédisent une abstention record et une percée des anti-européens, Marine Le Pen et le Front National en tête, aux élections européennes qui se dérouleront le dimanche 25 mai 2014. A force d’entendre à longueur de semaines ces deux affirmations, on se dit que ma foi c’est ben vrai les Français n’aiment plus l’Europe (d’ailleurs tous les sondages le prouvent), que l’Europe est responsable de nos malheurs, et que l’Europe de toute façon ça ne sert à rien parce que c’est loin. La Sainte Trinité europhobe est ainsi expliquée en deux temps trois mouvements, donc rien ne sert d’aller voter, ou si on va voter, votons pour des gens qui veulent tout détruire parce que c’est ben plus simple mon p'tit monsieur (ou ma p'tite madame, point de sexisme qui tienne sur ce blog) que de bâtir une Europe régénérée autour de ses valeurs humanistes !

Les grands médias portent en partie la responsabilité de cet échec. Car c’est bien d’échec qu’il s’agit lorsqu’une partie non négligeable de l’opinion – si ce n’est la majorité – se détourne d’un projet qui a permis d’unir les hommes dans leur diversité et leurs différences afin de les rendre plus forts, plus riches, et plus solidaires, et qui constitue leur seule et unique chance de salut dans le monde globalisé du 21ème siècle.

Le traitement médiatique de la campagne européenne est des plus lamentables, notamment de la part du service public (France Télévision) qui, comme son nom l’indique, est un service public dépendant en grande partie de l’argent des contribuables. Le refus de France 2 de diffuser le grand débat du 15 mai entre les candidats à la Présidence de la Commission – une première sur notre continent – constitue la quintessence du mépris que porte cette chaine au débat démocratique. Pire, c’est une insulte aux citoyens français et européens. Comment peut-on prétendre exercer une mission de service public si rien n'est entrepris pour faire vivre la démocratie ? Dans le prolongement de ce positionnement résolument anti-européen, la couverture opérée par le JT de 20h de France 2 du dimanche 18 mai est tout bonnement déconcertante. Alors que « Les Européens » (alliance de l’UDI et du Modem) tenaient leur grand meeting national à Saint-Denis en présence de leur candidat pour la Présidence de la Commission européenne, le belge Guy Verhofstadt, Laurent Delahousse n’a même pas daigné évoquer son nom. Respect ! En revanche, Marine Le Pen, qui tenait elle aussi meeting ce dimanche 18 mai, a eu droit à plus de 40 secondes de diatribe anti-européenne en conclusion de cette « page spéciale consacrée aux élections européennes » qui aura duré en tout et pour tout… 1 minute ! Total respect !

Autre motif d’indignation contre France Télévision, leur refus de laisser Martin Schulz (le candidat du Parti Socialiste Européen) et Guy Verhofstadt - tous deux parlent un français impeccable - débattre sur le plateau de « Des Paroles et des Actes » en compagnie des grands leaders politiques français le jeudi 22 mai. Bah oui, surtout ne pas favoriser le débat démocratique continental, des fois qu’on puisse entendre autre chose que les habituels constats sur le déclin de la France.

Et le 25 mai, ce bon vieux David Pujadas nous annoncera à 20h pétantes que « l’abstention tant redoutée est bel et bien au rendez-vous, et que le grand enseignement de ce scrutin c’est le score du Front National qui confirme son statut de grand parti politique ».

#JEBOYCOTTFRANCETELE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents